1 844 444-4742

Lors de la dernière téléconférence du mois d’août à propos de ses résultats financiers, le président d’Avaya, Jim Chirico, déclarait être à la recherche « d’alternatives stratégiques » quant à sa situation financière. Après s’être mis sous la protection de ses créanciers (la fameuse loi américaine « Chapter 11 ») en 2017, voilà qu’il faut envisager qu’Avaya soit encore une fois à vendre.

Parmi les options les plus probables (ou les rumeurs selon votre point de vue), on mentionne un possible rachat par Mitel.

Si Mitel et Avaya sont tous deux de bons manufacturiers de systèmes téléphoniques, il est difficile d’envisager une fusion de deux équipementiers tellement ils sont concurrents l’un et l’autre.

Dans un premier temps, si vous êtes utilisateur d’un système téléphonique Avaya ou Mitel, il faut se demander quel système téléphonique survivra à la fusion et lequel sera laissé pour compte et mis en fin de vie. Qu’arrivera-t-il de votre système téléphonique qui sera dès lors désuet ?

Il faut aussi penser à tous les efforts qui seront consacrés à la fusion et qui créeront ainsi une distraction freinant la progression de la feuille de route de l’un ou l’autre voire même des deux!

Enfin, on parle ici encore et toujours d’équipements installés chez le client ignorant ainsi tous les avantages des solutions de communications unifiées infonuagiques telles celles offertes par IP4B. Dans un récent article sur notre blog, nous comparions le coût total d’acquisition (TCO) d’un système de téléphonie IP hébergé à celui d’un système traditionnel tel Avaya ou Mitel.

Quelle que soit l’issue de ce dossier, si vous êtes un client Avaya (ou Mitel) il est à suivre!